Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision déclare que la présence du mot fuck dans une chanson en anglais diffusée à une émission du matin enfreint le code

Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision déclare que la présence du mot fuck dans une chanson en anglais diffusée à une émission du matin enfreint le code

Ottawa, 11 juillet 2018 – Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) publie aujourd’hui sa décision concernant l’émission matinale Crash & Mars diffusée sur CKNO-FM (NOW! Radio, Edmonton) le 24 janvier 2018. Une chanson renfermant le mot anglais fuck a été diffusée peu après 8 h. Le CCNR conclut à une infraction au Code de déontologie de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR).

À l’émission du matin, les animateurs bavardaient au sujet des chansons de mariage trash et quelqu’un a signalé une vidéo en ligne dans laquelle une femme quitte sa réception de mariage au son de la chanson « Crazy Bitch » de Buckcherry. Les animateurs ont fait savoir que leur coanimateur était en train de débarrasser ladite chanson de tous les mots fuck avant qu’ils puissent la faire entendre. Lorsqu’elle a enfin été jouée, le mot fuck avait été oublié à deux reprises. Les animateurs ont déclaré en riant qu’ils avaient réussi à 90 % et qu’ils espéraient que l’auditoire entendrait rock au lieu de fuck.

Le CCNR a reçu la plainte d’une auditrice qui était davantage perturbée par la réitération du mot bitch dans cette chanson. La station a fait remarquer que la chanson ne faisait pas partie de sa sélection régulière, mais qu’elle s’était avérée pertinente au sujet du jour.

Le comité décideur anglophone du CCNR a étudié la plainte à la lumière de l’article 9(c) du Code de déontologie de l’ACR qui traite de langage grossier et injurieux à la radio. Le comité a invoqué une décision passée du CCNR dans laquelle le mot bitch avait été jugé acceptable à toute heure du jour; à condition de supprimer le mot fuck , la chanson pouvait être jouée à n’importe quel moment de la journée. Puisque la station n’était pas parvenue à éliminer toutes les occurrences du mot fuck, elle avait enfreint le code. Le comité a également noté que les animateurs avaient eu, à la fin de la chanson, l’occasion de présenter des excuses pour le langage grossier, au lieu de quoi ils avaient choisi de tourner l’affaire en blague.

Le CCNR a été créé en 1990 par les radiodiffuseurs privés du Canada pour veiller au respect des codes de normes qu’ils ont adoptés pour leur industrie. À l’heure actuelle, le CCNR se charge d’administrer cinq codes concernant la déontologie, la représentation équitable, la violence, les nouvelles et l’indépendance journalistique. Quelque 800 stations de radio, services de radio par satellite, services de télévision traditionnels et facultatifs dans l’ensemble du Canada sont membres du Conseil.

– 30 –

Toutes les décisions du CCNR, les codes, et d’autres renseignements pertinents sont affichés sur son site web à . Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la présidente du CCNR, Mme Sylvie Courtemanche, scourtemanche@ccnr.ca ou par téléphone au 613-233-4607.